REPRIZentreprise.fr

COMBIEN VENDRE SON FONDS DE COMMERCE ? QUELLES SONT LES MÉTHODES DE VALORISATION D’UN FONDS DE COMMERCE ET D’UN DROIT AU BAIL ?

Que vous soyez cédant ou à la recherche d’un fonds de commerce à reprendre en France, la question de la valorisation est un point fondamental sur lequel les parties doivent impérativement trouver un accord afin de réussir tout projet de reprise ou de cession d’un fonds de commerce.

Lors d’une vente de fonds de commerce, le cédant a deux options. Il peut soit décider de procéder à la cession des parts sociales ou actions détenant le fonds soit céder le fonds de commerce seul (local, clientèle, enseigne, site internet, …). Vous retrouverez un article détaillé des avantages et inconvénients des deux options ainsi qu’un rappel de la fiscalité appliquée en cas de cession dans notre Blog.

Il convient également de rappeler qu’une évaluation consiste à apprécier la valeur d’un fonds de commerce et non à fixer son prix de vente !

Par ailleurs, il faut souligner également qu’il est possible de vous faire accompagner et qu’il est tout à fait possible de croiser différentes méthodes d’évaluation.

Enfin, il ne faut pas oublier que ces méthodes ne représentent qu’une valeur indicative et nécessitent une étude approfondie de professionnels ainsi qu’un audit du fonds de commerce à vendre.

Ainsi, nous nous concentrerons uniquement sur les différentes méthodes de valorisation de fonds de commerce les plus communément utilisées en France en 2018.

Rejoignez REPRIZentreprise.fr pour Céder, Reprendre ou Investir dans une entreprise ou un fonds de commerce. S’inscrire gratuitement.


1/ MÉTHODE DE VALORISATION DU FONDS DE COMMERCE À PARTIR DU CHIFFRE D’AFFAIRES - ("MÉTHODES DES BARÈMES")

Cette méthode de valorisation est très utilisée du fait de sa simplicité et de sa rapidité d’utilisation. Un pourcentage variant selon la nature du commerce est appliqué au chiffre d’affaires TTC moyen des 3 dernières années et permet ainsi d’obtenir une valorisation représentant une vision fidèle de la valeur potentielle d’un fonds de commerce.

Toutefois, les pourcentages appliqués peuvent varier fortement en fonction des secteurs d’activités et de la localisation géographique du fonds de commerce.

En outre, d’autres éléments pouvant impacter négativement comme positivement la valorisation du fonds de commerce doivent être pris en compte comme par exemple :

  • La présence de stocks de marchandises : les stocks sont en effet à valoriser indépendamment de la valorisation du fonds contrairement par exemple aux machines et équipements qui sont des éléments indissociables du fonds ;
  • L’état général des locaux, du matériel et des équipements ;
  • L’évolution du CA et du résultat au cours des 3 à 5 dernières années ;
  • L’environnement économique global ainsi que la croissance du secteur d’activité dans lequel le fonds de commerce évolue ;
  • La clientèle et l'achalandage ;
  • Les clauses juridiques et financières du contrat de bail, le droit au bail ou le pas-de-porte, les possibilités d'extension futures du bail ;
  • La situation géographique du fonds et les évolutions en matière de paysage urbain.
POURCENTAGES INDICATIFS À APPLIQUER SUR CHIFFRE D'AFFAIRES ANNUEL TTC

Veuillez consulter le tableau des pourcentages indicatifs à appliquer sur le chiffre d’affaires accessible dans notre Blog.

2/ MÉTHODE DE VALORISATION DU FONDS DE COMMERCE À PARTIR DES ACTIFS DISPONIBLES

Cette méthode de calcul repose sur la somme des actifs corporels immobilisés (matériel, outillage) ou circulants (marchandises) avec les actifs incorporels (la clientèle, le droit au bail, le nom commercial, l'enseigne, les brevets, …).

Les actifs corporels immobilisés (matériel, outillage) : l’estimation peut se faire soit à partir de la valeur nette comptable (VNC) qui est la valeur brute de l’actif (prix d'achat ou coût de revient), minorée du montant des amortissements et/ou des dépréciations. Une autre solution est d’utiliser un prix de marché (par exemple la côte argus pour les véhicules).

Les actifs corporels circulants (marchandises) : les stocks devront faire l’objet d’une valorisation spécifique. Une décote particulière en fonction de la facilité d’écoulement des marchandises sera appliquée.

Les actifs incorporels : Ces actifs comprennent la clientèle, le droit au bail, le nom commercial, l'enseigne, les brevets et marques de fabrique, etc ... et sont généralement évalués en fonction du chiffre d’affaires TTC moyen (cf. méthode n°1) ou en fonction du bénéfice ou de l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) auquel on applique un pourcentage (cf. méthode n°3).

3/ MÉTHODE DE VALORISATION DU FONDS DE COMMERCE À PARTIR DE LA RENTABILITÉ

Cette méthode repose majoritairement sur la capacité bénéficiaire du fonds de commerce. Celle-ci vise donc à souligner la capacité du fonds de commerce à générer des profits et permet au futur repreneur de mieux identifier la rentabilité future dégagée par son activité.

Un pourcentage généralement compris entre 2 et 10 est ainsi appliqué au bénéfice déclaré fiscalement. Celui-ci varie en fonction de l’environnement et du cadre dans lequel le fonds de commerce évolue (grandes villes, quartiers huppés, etc…).

Plusieurs résultats, appréciés à des niveaux différents du comptes de résultat peuvent toutefois être pris en compte comme par exemple l'Excédent Brut d'Exploitation (EBE ou EBITDA) qui témoigne de la performance économique de l’entreprise et illustre le flux de trésorerie généré par l’activité principale d’une entreprise.

En outre, le Résultat d'Exploitation, qui représente les gains ou pertes de l’entreprise avant déduction des intérêts et taxes ou encore le Résultat Net, qui représente la différence entre les produits moins les charges et l’impôt sur les sociétés, peuvent également être utilisés.

Jeune homme en costume buvant un café. Vous souhaitez vous former à l’évaluation d’entreprise ? Commandez vos livres maintenant.

ESTIMATION D’UN DROIT AU BAIL

Pour estimer la valeur d’un droit au bail, la méthode dite « du différentiel » ou de « l’économie de loyer » est la plus utilisée.

Celle-ci repose sur la différence entre la valeur locative de marché du local en question qui serait applicable pour un nouvel occupant avec le montant du loyer qui aurait été payé si le bail avait été renouvelé dans les mêmes conditions.

LIMITES GÉNÉRALES GLOBALES

Ces différentes méthodes ont chacune leurs particularités sans qu’aucune ne soit plus juste qu’une autre ! Il convient donc d’être rigoureux dans son processus d’évaluation et de ne pas oublier qu’une valorisation de fonds de commerce n’est pas synonyme de prix de vente.

Par ailleurs, il incombe au repreneur du fonds de commerce d’effectuer son propre audit du fonds de commerce, de sa clientèle, du quartier dans lequel il est implanté, etc…

Enfin, il ne faut pas hésiter à combiner différentes méthodes d’évaluation afin d’avoir matière à négociation pour la fixation du prix de vente final et/ou faire appel à un expert-comptable pour obtenir une valorisation impartiale.

Inscrivez-vous gratuitement en quelques secondes pour trouver un fonds de commerce à vendre ou pour céder votre affaire de manière confidentielle et sans commission.

Rejoignez REPRIZentreprise.fr pour Céder, Reprendre ou Investir dans une entreprise ou un fonds de commerce en France. Connectez-vous d’un clic avec des Repreneurs, des Cédants et des Investisseurs partout en France !

Disclaimer : nous ne pourrons en aucun cas être tenus responsables des conséquences liées à d’éventuelles erreurs, omissions ou imprécisions pouvant être relevées dans les contenus publiés sur notre site.